Messages d’Orient

Madame  Monsieur,
        Voici un spectacle né de la passion commune d’artistes amateurs et professionnels, d’origines ethniques, sociales et culturelles diverses, autour de la culture méditerranéenne et moyen-orientale. Un spectacle initié par Esma, membre co-fondatrice de l’association Diwan Club Interculturel et enseignante de danse orientale.        Sweet Loukoum, Klezmed-Project et Orient-Express, sont des formations artistiques à «géométrie  variable», émanant de Diwan Club. A chaque spectacle, animation, revue, ou intervention, elles créent respectivement  leurs chorégraphies et  leurs arrangements musicaux librement autour d’un thème commun.
         Après une première bien réussie en 2015 à Mutzenheim, «Messages d’Orient» récidivera à la belle salle du Préo à Oberhausbergen    .
        La diversité culturelle a besoin d’être soutenue aujourd’hui plus que jamais.  Ce soutien se doit de commencer  à l’échelle locale, dans nos quartiers, nos cités, nos villes et nos régions. Outre la quête du plaisir, et le régal des sens, sortir voir ce spectacle est un acte militant contre l’enclavement communautaire et pour la tolérance.                                                                      Salim . G.
                                           Président de Diwan ClubPréo_com_3

flyer sweet loukoum 2016

Le Tonnetz

le Tonnetz  est un graphe représentant l’espace tonal sous forme de grille. Il a été inventé par Leonhard Euler en 1739.  Il montre en particulier les relations de quinte (rapport 3:2) et de tierces majeure et mineure (rapports 5:4 et 6:5) entre les degrés du système.

Le Tonnetz

Une représentation des  cycles des quintes en 3D
(cliquer sur l’image GIF animée)

On voit bien le cycle des quintes (bleu), des tierces majeures (rouge) et des tierces mineures (vert).
Chaque point de ce Tonnetz contemporain dit « néo-Riemannien » peut être vu de différentes manières :
– Soit en tant que note, et là on a des réseaux d’accords. On remarque du coup que les accords qui partagent 1 ou plusieurs notes sont proches les uns des autres.
– Soit en tant que tonalité et on a du coup toutes les tonalités voisines. De ce point de vue, c’est un peu comme le cycle des quintes en amélioré. Le cycle des quintes ne permet que de moduler dans le cadre restreint de l’échelle diatonique. Le Tonnetz, lui, nous montre les chemins possibles pour bien moduler dans n’importe quelle gamme, pourvu qu’elle soit tempérée ! Et c’est là un outil génial pour bien moduler dans les tonalités plus contemporaines (gammes blues, exotiques, symétriques, heptatoniques, hexatoniques, etc. etc. etc.).
Source: Wikipedia

 

Spectacles des Ecoles

 

Zeyneb Chouaïeb & Chorale Al-Bouhaira
au Théâtre de la ville de Tunis
Chant pour enfants et parents
بابا يا دلّول
_غناء  زينب شُعيب و  كورال البحيرة    بمسرح مدينة تونس
كلمات و ألحان لطفي بن عيّاد

——————————-

Spectacle  Chorale Arabe-Enfants
Animatrice:  Zeyneb Chouaïeb

—————————–

—————————–

Spectacle au collège
Diwan Club Interculturel Strasbourg.
Ateliers : « Rythmes & Mélodies du monde »
« Fakkarouni » Musique pour Oum Kalthoum.
Intervention en milieux scolaires Lotfi Ben Ayed

———————————-

Spectacle Enfants
Amina , la petite africaine.
Percussions et Multimedia. Ecole maternelle
Intervenant culturel et artistique. Lotfi Ben Ayed

————————————-

Ateliers
Percu’Sons de Diwan Club Interculturel
; Strasbourg. Danse et Percussions.Spectacle LIVE. Clin d’oeil et Coucou à tous les participants et aux membres de Diwan Club.

 —————————–

 Andalouciat
Atelier-Percus’Sons de Diwan Club

 

 

KlezMed-Project

Diwan_LoKlezMed – Project est un projet artistique de l’association culturelle Diwan Club. Strasbourg

Une musique sans frontières reliant l’Europe et ses Balkans à la Méditerranée orientale.

  • Les artistes du KlezMed Project puisent dans leurs diverses origines culturelles les ingrédients propres à vous embarquer dans un agréable voyage de dépaysement le temps d’un concert (Klezmer, Manouche, Jazz, Turc, Arabe, latino…).
  • Une rythmique allant du simple au complexe, du larghissimo au prestissimo, l’ensemble servant un répertoire éclectique du langoureux à l’hyper festif.
  • Les thèmes des concerts et animations sont toujours choisis,  arrangés et adaptés en fonction de chaque événement et de vos souhaits.


Roman 9/8 – Mastika

Danse Tzigane et une chanson turque sur un rythme Aqsaq 9/8.
Les rythmes « Aqsaq » suivent des boucles claudicantes et complexes pour un  pas de danse particulier.

————————-


Tico Tico

« Tico Tico » est une oeuvre qui illustre le genre « Choro » de la musique latino-Bresilienne. Elle a été adoptée par diverses musiques du monde.

———————————-


Sherele

Sherele est un air de danse de mariages pour couples; courante en Europe de l’est.
Ici, « KlezMed Project » la décline en danse individuelle. Esma en assure la performance en version improvisée « tzigane orientale ».

——————


Skotshne 

« Skotshne » est une forme de musique Klezmer d’origine, parait-il, Ukrainienne.

———————————————————-

Pour contacter KlezMed Project:
Lotfi Ben Ayed :    diwanclub@wanadoo.fr   07 63 20 00 73
Salim Gasmi  :       kmp@himred.com   06 40 20 06 20

Pour contacter l’association Diwan Club:
Email: diwanclub@wanadoo.fr
Site Web: www.diwanclub.org

_________________________________

Et voilà :

Zeïneb CHOUAÏEB

Zeïneb CHOUAÏEB
Artiste Chanteuse, Parolière
Intervenante

Ancienne élève de l’illustre école Al-Rachidia (Tunis) de musique et chant classiques (Malouf et Muwashahat), Zeïneb est disciple des maîtres non moins illustres tels que M. Garfi, A. Ben Eljia, S.Mehdi et M. Saâda. Elle a fait ses armes dans plusieurs chorales et formations artistiques : la  troupe d’Ibn Rachiq, le choeur de la garde nationale de Tunisie, et la chorale officielle « vacances et Tourisme » de Tunisie.. Elle anima à ce titre la chorale d’enfants d’Al-Bouhaïra et initia dans divers centres de colonies de vacances… .

Zeïneb a tourné dans plusieurs spectacles et opérettes nationaux tunisiens. et participé à divers enregistrements radio et télévision : « Glorieuse Tunisie », Sana’,

Installée en France depuis 1985, elle travailla, à Marseille, avec N. Boulaâras et M. Bahloul : « Taktoukat » Tunisiennes, histoires et légendes d’antan, …

Fraîchement arrivée à strasbourg,  elle entâme actuellement avec Diwan Club un projet artistique sur le répertoire de la chanteuse Tunisienne Saliha (décédée en 1954) et d’autres.

——————————
Dieu me garde mes yeux noirs
عيني الكحلة تجيبه

Chanson satirique contre le charlatanisme.

Dieu me garde mes yeux noirs qui ramèneront mon amoureux. Je n’ai pas besoin de magie ni d’amulettes.يسلم عيني الكحلة تجيبه لطفي بن عياد يا بياع المعيز شد معيزك Lotfi Ben Ayed
Lotfi Ben Ayed

——————————
« Hissani ».وصّلني  سيــر يا حصــــاني
« Vas-y mon cheval »
. Rêverie d’un jeune écolier: Valentin-Okba Huck.
Chanson pour enfant et adultes. Paroles et Musique de Lotfi Ben Ayed. Voix de Zeyneb Chouaïb. لطفي بن عياد Lotfi Ben Ayed
Lotfi Ben Ayed

MUSIQUE OCCIDENTALE et MUSIQUE AU LIBAN

Thèse : L’INFLUENCE DE LA MUSIQUE OCCIDENTALE SUR LA MUSIQUE AU LIBAN

Directeur : GUT (SERGE)
Mots clés LIBAN/MUSIQUE ARABE/INFLUENCE MUSICALE
Année 1986. Université PARIS 4
Nature Doctorat de 3ème cycle N° 86PA040158

Auteur : ODEIMI (BECHIR)


Résumé fr:
L’étude traite dans une première partie des facteurs qui ont favorisé l’influence de l’occident au Liban. Influence qui s’est traduite par une série d’institutions surtout spécialisées dans la musique occidentale. Tout un courant a ainsi influencé la conception du composition libanais vis-a-vis de sa propre culture et de la culture musicale occidentale.

La deuxième partie étudie la technique d’écriture employée par quelques compositeurs libanais et leurs styles trés différents. Malgré l’aspect libano-oriental qui se dégage de leur musique, l’influence occidentale est présente partout : dans le système polyphonique, les instruments, la modalité d’exécution,… Le problème consiste à savoir choisir les éléments occidentaux qui enrichissent la musique au Liban sans aller jusqu’à une hybridation appauvrissante qui détruirait le cachet propre de cette musique. Développer les institutions libanaises qui s’occupent de la musique arabe pourrait être un bon point de départ pour susciter un mouvement de réhabilitation de la musique dans ce pays et faire de sorte qu’elle retrouve son identité et lui ressembler.

La danse de la vie, de Edouard T. Hall

Edward T. Hall, La danse de la vie.

  • « Le sujet de ce livre est le temps considéré comme élément culturel : comment le temps est-il consciemment et inconsciemment exprimé, utilisé et structuré dans des cultures différentes ? »

  • L’objectif avoué de l’auteur est d’utiliser le temps pour pénétrer une culture (et non l’inverse).

Approche

  • L’analyse est d’abord et avant tout anthropologique (ou ethnologique)
  • Une ontologie réaliste plus que constructiviste

Deux exemples flagrants du réalisme de l’auteur, et ce, dés l’ouverture de son livre :

  • « La culture n’est pas […] un concept […](elle) existe tout à fait indépendamment de nos croyances »p.13 ;
  • Ou encore (en paraphrasant) nous ne créons pas le temps en créant des intervalles dans la vie, le temps existe indépendamment de notre action pour le modeler et le mesurer ou de l’existence de mots pour le désigner.

Certes l’auteur reconnaît à plusieurs reprises la dimension construite du temps et l’existence, selon les cultures, de modèles différents d’appréhension du temps. Ainsi, l’auteur parlant de E.E Evans-Pritchard (1) « Il comprit que le temps avait une signification et une structure particulière à chaque culture, et fut suffisamment perspicace pour considérer le temps comme produit de l’esprit humain, et non plus comme une constante transcendant toute culture. »,p.95.
Mais, p. 156-157 « Manifestement, des modèles culturels comme celui-ci se mettent en place très tôt dans la vie d’un individu, ils existent déjà à la naissance ». De ce passage émerge l’idée de modèles « préconstruits » presque génétiques ou innés. Il est certes concevable que l’enfant puisse saisir certaines dimensions temporelles dès sa présence dans le ventre de sa mère mais, l’existence d’un code culturo-génétique temporel n ‘est pas à notre connaissance démontrée.
Quoiqu’il en soit, il nous semble que ce passage illustre la volonté de l’auteur de faire de la prise en compte du micro-temps (2), par l’individu, un processus inné plus qu’acquis, involontaire plus qu’intentionnel, et que son approche, ne relève pas de ce fait d’une approche constructiviste mais plutôt réaliste, même si, on le voit, cette affirmation est discutable.

 

  • Une épistémologie interprétative (inductive et pluridisciplinaire) couplée à une méthodologie empirique
    Tout au long de l’ouvrage l’auteur, fait référence à des expériences vécues dans son enfance ou plus tard en tant que chercheur. L’auteur utilise également les résultats de recherches expérimentales tant en anthropologie que dans des domaines comme les neurosciences, la psychiatrie ou tout autre domaine utile à sa démonstration.
    C’est sur la base de ses observations de terrains, et de l’ensembles de ces recherches que Hall induit son interprétation.
  • Une approche positivo-culturaliste
    En tant qu’anthropologue, l’auteur va puiser, dans la confrontation de plusieurs cultures des « lois » explicatives du comportement de l’homme face aux temps. L’auteur fait par exemple émerger au chapitre 3 de son ouvrage, la distinction entre individu monochrone et polychrone à laquelle il fait ensuite une référence systématique.
  • Une approche structuraliste et herméneutique
    L’auteur s’intéresse à la culture primaire , culture inconsciente, cachée. Son approche vise donc à détecter sur la base de l’observation, le sens caché des comportements humains.

Vous voulez Chanter? Connaissez votre voix ?

La classification des voix

La classification de la voix préoccupe souvent les jeunes chanteurs à la recherche d’un répertoire. Souvent, on les envoie chez un laryngologue dans l’espoir que l’anatomie de leurs replis vocaux et de leur gorge les éclaire à ce sujet. Les novices entretiennent habituellement l’idée préconçue que la longueur des replis vocaux détermine le type de la voix. Or, la classification doit également tenir compte de la qualité de la voix et de sa hauteur (l’étendue des fréquences perceptibles), et non pas seulement de la fréquence fondamentale produite par la vibration des replis. Continuer la lecture de Vous voulez Chanter? Connaissez votre voix ?

PS, où est passée la « Rose » ?

Durant la  dernière campagne des municipales, l’icône du PS, la rose, a souvent brillé par son absence.
Pourquoi ? Les militants nostalgiques des moments de lutte s’en inquiètent quelquefois. Pourtant, on continue à fêter, parfois timidement, la Rose.
Mais ce rituel  du parti socialiste est-il en train d’estomper cette icône en attendant de l’abandonner ?.
On constate bien que le Mitterandisme se fane; hélas. Certains ministres  du PS, dont Emanuel Wall déclarent à qui veulent l’entendre qu’ils ne sont  pas Mitterandistes. La social démocratie, dans sa tendance vers le « centrisme » pragmatique serait-elle dérangée par le poing fermé qui pérennise le concept de lutte ?

Continuer la lecture de PS, où est passée la « Rose » ?

Qu’est-ce que la célébration d’Achoura (عاشوراء) ?

Culture islamique
Le 10 Muharram 1435 du calendrier Hijri, l’Achoura.

Entre tradition prophétique et culture, le jour de « Achoura », revêt différentes significations. Achoura, dérivé de « achra », qui signifie le chiffre  » Dix« , correspond au dixième jour du mois de Muharram, premier mois de l’année musulmane. De l’Islam sunnite à l’Islam chiite en passant par le Maghreb, Achoura est vécue différemment. Jeûne, fête ou commémoration, chacun marque à sa façon ce jour, qui en 2013, se célèbre le 14 novembre. Continuer la lecture de Qu’est-ce que la célébration d’Achoura (عاشوراء) ?

Strasbourg. Ouverture des superettes le Dimanche, une regression sociale !

Bonsoir,
Autoriser les supérettes à ouvrir le Dimanche reviendra à permettre aux patrons d’obliger leurs employés au travail du Dimanche.

Ainsi,  on aura réglementé  la négation et signé le mépris des acquis sociaux. Ces acquis que le monde ouvrier avait, jadis et naguère, arrachés et défendus si chèrement. Continuer la lecture de Strasbourg. Ouverture des superettes le Dimanche, une regression sociale !

Sara Khoury, une voix, une promesse…

Sara Khoury, une promesse dans le paysage de la chanson arabe.

C’est avec ce nSarah Khoury, une voix à la tessiture bien balancéeom que cette jeune artiste  est en train de frayer son chemin depuis le Liban vers le monde arabe, oriental et les autres continents. Elle y croit fort, tout comme  ceux qui l’on entendue et vue. Une voix académique.  Un registre intelligemment éclectique flirtant avec divers genres; du Thurath  populaire (hijjana, mijjana, Ataba), au classique, (Qasid, Dawr, Muwashah) sans négliger le moderne. Dans ses œuvres et créations personnelles, elle a réussi à réunir des paroliers, des compositeurs et des arrangeurs de divers pays arabes et de diverses sensibilités artistiques. Continuer la lecture de Sara Khoury, une voix, une promesse…

تتســــــاءلين…؟ للشاعر السوري عمر أبو ريشة

تتســــــاءلين…؟

على محيّا  هؤلاء الأشقياء…‍‍‍المتعبون ودربهمْ قفرٌ ومرماهم هباءْ

الذاهلون الواجمونَ أمام نعش الكــــبرياءْ

الصابرون على الجراحِ المطرقون على الحياءْ

أنستهم الأيامُ، مـــا ضحكُ الحياة ومــا البكاءْ

أزرت بدنياهمْ ، ولمْ تترك لهم فيها رجاء

>تتساءلين..وكيف أعلمُ  مايرون على البقاء؟‍‍

إمضي لشــأنك.. أسكــتي..  أنا واحــــدٌ مــن هــؤلاء

Diversité culturelle, Échanges et Respect